Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2012-03-03T01:47:00+01:00

Le journal de mon père Jiro Taniguchi

Publié par Yo

 

    pages 274

 

Ma référence:  

 

J'ai découvert Jirô Taniguchi grâce à Béné de Avec livres et baggages ...Sa chronique sur Tokyo et le  gourmet solitaire est si savoureuse que tout bonnement j'en ai eu envie! Depuis la promenade avec le gourmet solitaire, je me suis perdue dans le temps avec Quartier lointain et je poursuis dans l'introspective du journal de mon père

 

 

Mon résumé:

 

A l'annonce du décès de son père, Yoichi retourne(sans trop le vouloir) dans sa ville natale pour les funérailles après 15 ans d'absence. Entre son oncle et sa soeur, Yoichi  se remémore son enfance, le départ de sa mère, son père et surtout le ressentiment face à cet homme qui a passé son temps à travailler sans jamais s'arrêter. En écoutant son oncle et sa soeur partager leurs souvenirs, peu à peu se dessiner le portrait d'un homme honnête, très intègre, généreux, ouvert. Une vision différente du couple de ses parents se dévoile et Yoichi réalise la responsabilité de sa mère dans la séparation, sa part dans l'éloignement avec sa famille.

 

 

Mon avis:

 

Le récit de cet album commence en douceur, Yoichi Yamashita, le narrateur, nous fait plonger dans ses souvenirs d'enfance au fur et à mesure avec des flash-back qui sont induits par les commentaires de son oncle Daisuke et de sa soeur Haruko. la culpabilité se dispute avec le ressentiment au début de ses souvenirs dès qu'il réalise que son regard d'enfant et d'adolescent avaient teintés l'image de son père négativement. Pour lui, ce dernier était responsable du départ de sa mère. Taniguchi décrit merveilleusement bien ces émotions en laissant un Yoichi quasiment muet, silencieux dans le présent mais loquace dans ses souvenirs. J'ai senti plus facilement le poids des souvenirs chez Yoichi avec ce procédé, à quel point il est ancré dans le passé. Pour moi, cette voix que j'entendais seulement dans ses souvenirs, donnait l'impression de vouloir crier haut et fort sa souffrance mais se trouvait enfermée dans le passé, incapable d'avancer. le départ de sa mère, marque la rupture de Yoichi avec sa famille et la description au début de ses souvenirs désavantage son père, toujours à travailler au profit de sa mère qui faisait plus d'activité avec les enfants. Avec les commentaires de son oncle, d,autres souvenirs émergent et c'est une autre image du père que nous voyons: un homme simple, travailleur, généreux, soucieux du bien être de sa famille. un homme orgueilleux aussi !

Tanigichi décrit avec finesse et subtilité le déchirement de cette famille, la séparation et le retour de Yoichi dans sa ville natale.

J'étais émue par cette lecture et j'avoue avoir versé quelques larmes à la fin. je me suis attachée à Yoichi et Takeshi, et j'ai aimé que l'auteur ait mis l'accent sur des personnages masculins sensibles et forts. Têtus aussi ;). le graphisme épuré épouse les lignes simples de cette histoire et la ville, en arrière plan,  se décline en différents portraits qui évoluent avec Yoichi. il me semble m'être laissé aller à contempler des planches de dessin et d'autres fois à vouloir aller vite pour en savoir plus sur Yoichi et sa famille.

 

    Une image, ...la dernière, celle qui représente les meilleurs souvenirs de Yoichi avec son père. Elle est belle! particulièrement le jeu d'ombres qui laisse deviner un soleil couchant caressant le plancher de bois, l'odeur du shampoing et le vroum vroum du petit garçon qui joue avec ses voitures....Père et fils, ensembles! C'est beau ! ;)

 

Voir les commentaires

commentaires

Ben 05/03/2012 20:55

Bécherel est située entre Rennes et Saint-Malo....

Ben 05/03/2012 18:12

Nous y sommes allées hier avec Bé. Des planches magnifiques, un aperçu du travail de Taniguchi vraiment très intéressant. M'a donné envie de prendre un billet et de retourner là-bas !!

Yo 05/03/2012 19:40



Ah Mais c' est génial ! mais elle est descendu à Nantes ??? Beschérel se trouve où???? Je ne connais plus la géographie de la France moi ! :))



Ben 05/03/2012 18:12

Nous y sommes allées hier avec Bé. Des planches magnifiques, un aperçu du travail de Taniguchi vraiment très intéressant. M'a donné envie de prendre un billet et de retourner là-bas !!

Ben 03/03/2012 09:09

Exposition consacrée à trois albums de Jirô Taniguchi ("L'Homme qui marche", "Le Promeneur" et "Le Gourmet Solitaire")à Bécherel (France), la Cité du Livre jusqu'au 15 mars.

Yo 05/03/2012 16:23



Ah oui ! Vas tu y aller ? tu pourrais faire un billet la dessus...encomplément avec le gourmet solitaire ;)


J'ai vu hier que Quartier lointain avait été réalisé en film! je vais le voir cette semaine :) je t'en dirais plus ! En préparation pour le grand voyage ???



Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog