Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

2014-06-30T23:30:46+02:00

Je suis une vraie fille-Marion Malabre- Lulu in the sky

Publié par Mafa
Je suis une vraie fille-Marion Malabre- Lulu in the sky

éditions Jungle

Année 2014

Ma référence :

C'est par l'entremise de Masse critique de Babelio en partenariat avec les éditions Jungle que je me suis retrouvée avec un exemplaire de l'album de Marion Malabre et Lulu in the sky au graphisme. C'est un grand merci que je leurs dis car je n'aurais pas forcément pu l'avoir autrement. Je n'ai pas hésité deux secondes pour accepter...tant la thématique et la couverture m'attiraient ( et oui il m'arrive de me laisser tenter par un livre juste par la couverture....je l'avoue je peux être supercifielle dans mes choix de lecture)...Une bonne chose car cet album m'a plu.

Résumé

Pour Marion Malabre, parler de la mode, c'est son boulot, car dans la vie, elle est styliste. Mais parler des histoires d'amour, c'est son dada! Et c'est sur la toile qu'elle le fait, depuis plus de deux ans sur son blog Je suis une vraie fille qui illustre les aventures d'une trentenaire un peu looseuse à la recherche de l'amour( ou au moins un mec bien...) Parler avec ironie des mauvaises rencontres, des galères sentimentales et des excès en tous genres mais surtout de les assumer, c'est ça "être une vraie fille"!

Mon avis:

C'est une lecture rapide, trop rapide avec un léger de goût de pas assez. L'album se lit quasiment tout seul...j'ai eu de beaux moments à sourire voire rire une fois ou deux tant certaines situations m'évoquaient comme un vague souvenir, un sentiment de déja vu ;). Je peux dire donc que j'ai aimé l'album bien qu'il y ait de petits bémols!

L'album présente des situations qui pourraient arriver à des femmes d'un certain âge.... Oups.... Je veux dire trentenaires... Quoiqu'à mon avis ça serait plus dans la vingtaine que je dirais, considérant les situations caricaturées et la légère immaturité du personnage ou des scenettes! Je dois dires que Marion a fait un beau travail en condensant en 1-2 phrases tous ces moments que toute jeune femme a vecu ou pourrait vivre au moins une fois dans sa vie! Elle a réussi à y mettre beaucoup d'humour, du drame ( ce moment où tu te prépares en commando parce que tu es celibataire et que tu dois aller dans ta famille. J'ai bien ri! ) .

J' ai, de plus, eu un un gros coup coeur au niveau graphisme...qui réussit à bien faire ressortir en image ce que Marion a dit en une phrase! Bravo Lulu in the sky!

Mes bémols..? J' en voulais plus à la dernière page ( ce qui est quand même bon signe finalement) je pense que j'aurai aussi aimé voire une évolution des scènes....vers autre chose .

Il y a eu des moments où je me suis demandée si etre "une vraie fille" c'est être nunuche, hystéro, dépendante affective, accro du shopping, limite alcoolo et boulimique! Je ne veux pas faire une lecture féministe mais j'aurai apprécié un portrait plus complet car je suis convaincue que j'ai beaucoup d'amies filles qui ne se reconnaitront pas forcément! Sans parler de l'expression " une vraie fille" qui peut être à double sens et servir la domination masculine qui enferme le "sexe faible" dans des stéréotypes!

Ceci étant dit, je réalise à me lire que cette reflexion limite feministe ...ne fait que jouer le jeu de cette pensée macho hypermasculine qui réduit les filles à une seule image et qui par éaction à mener bien des femmes à se forcer â être plus " masculine"

Oui oui je sais je dis un truc, puis j'en dis un autre, puis je ne suis pas vraiment claire ...mais bon que veux tu? Je suis une " vraie fille" na! 😜😜😜

Et si tu veux vraiment en savoir plus et faire ta propre critique...va falloir que tu le lises cet album.... Il vaut le détour et tu vas passer un bon "petit"moment!

Voir les commentaires

2014-02-25T11:28:04+01:00

C'était la guerre des tranchées- Jacques Tardi

Publié par Mafa
C'était la guerre des tranchées- Jacques Tardi

Ma référence:

Ce n'est pas la première fois que je lis un album de Tardi. Je l'ai découvert quand il y a eu une adaptation des aventures d'Adèle Blanc au cinéma. J'avais beaucoup aimé le style et l'humour dans les enquêtes d'Adèle. J'avais donc hâte de pouvoir le lire quand j'ai vu la référence dans la liste du challenge ' les ignorants' du Blog de Kikine. Il ne restait plus que de le trouver en bibliothèque.

Résumé:

Album dédié au souvenir de son grand-père qui a fait la guerre 14-18 et en est revenu. C'était la guerre des tranchées rassemble sous forme de témoignage , un compte rendu fictionnel de la 1ère guerre mondiale avec un accent mis sur ce qui se passait dans les tranchées. Nous suivons donc le quotidien de ces soldats qui n'ont pas demandés à être là! plus ou moins forcés à patriotisme qui leur coûtera la vie et bien plus: tout cela pour quelques mètres et même moins de terrain gagné sur l'ennemi. Il n'y a pas ici de Héros...les témoignages se suivent et jettent une lumière sur un vécu collectif: français, allemand, algérien, africain...

Mon Avis:

Difficile de rester indifférente face à ces destins qui se sont terminés dans l'absurdité d'une guerre jouée par les officiers, exécutées par l'infanterie... par des soldats qui n'étaient que des garçons de table, des cordonniers, des paysans. Ils n'avaient rien demandés et ils ont été mis en première ligne. De 1914 à 1918, j'ai suivi les destins de ces soldats dans les tranchées. Par bribes, j'ai appris les conditions de vie. Avec un graphisme choc ( en noir et blanc, la surabondance de soldats squellettes, l'ammoncellement des corps laissés là , planches sans mots qui montrent les dégâts...etc...) mais aussi des techniques pour rendre les témoignages hyper réalistes ( citation de hauts gradés envoyant les soldats à une mort certaine selon le plan discuté entre eux, scène d'avant la guerre montrant un patriotisme 'Ignorant', la propagande, ou simplement des tranches de vie). Tardi a réussi à faire monter la révolte. La mienne. Révoltée par ces pertes, inutiles presque, pourrait-on dire! Révoltée par ce jeu de guerre d'officiers, par ces méthodes barbares, par cette diabolisation de l'ennemi que Tardi arrive si bien à démonter: en face du Soldat français, le soldat allemand lui aussi n'a rien demandé. Il a quitté sa vie pour défendre un pays, prêt à le sacrifier pour un bout de terrain gagné sur l'ennemi. La guerre, c'est 'sale' dans tous les sens du terme...la guerre des tranchée...elle fut pire encore! ( si tant est que cela soit possible!)

Un album qui m'a fait comprendre que j'étais 'ignorante'.

Je me suis demandée, si Kikine, tu le savais à quel point cet album était plus que nécessaire dans la liste de ton challenge. Vois-tu il démontre avec force comment nous croyons savoir des choses et à quel point, malgré tout, nous sommes 'ignorants'.

Oui, je l'avoue, je suis 'ignorante'. Pourtant avant Tardi, si la question m'avait été posé: la guerre 14-18, tu connais? LA grande guerre, mais oui! Aurai-je dit C'est la Der Des Ders... je l'ai tellement étudié en long et en large que je suis imbattable ( enfin presque) sur le sujet. Comment elle a commencé, les jeux d'alliances, les avancées au pouce, les conséquences mortelles, les traités qui ont suivi, l'impact sur la condition féminine en Europe, le rôle des anglais et des américains. Bref, quand on a fait ses études en France, les guerres: c'est notre Da Da.

Je dois faire une correction ici parce que si je prends le temps de réfléchir, je dirais que ce n'est pas vrai ce verbiage. Parce que 'ignorante'j'ai appris que je l'étais bien plus tôt. C'était lors de ma 3ème année de Faculté. J'avais commencé en plus de mon cursus en psychologie, une licence de Sociologie...Lors de mon premier cours de Sociologie historique et politique, le prof nous avait carrément remis à notre place. Il avait détruit ce que nous considérions comme notre savoir en histoire politique: le contenu des cours en secondaire pouvait se résumer à un mélange de propagande-marketing-dogmatique qui pouvait changer au gré des politiques et surtout qui a été façonné pour satisfaire l'Ego des Dominants. Comment ça???? et l'intégrité de l'historien? Et tout ce que nous savons? des mensonges? Du négationisme? non pas vraiment! Juste un compte-rendu politisé. Dans le fonds les données étaient là, l'Historien est intègre mais le programme d'éducation lui est politique. les informations peuvent arriver donc tronquées, déformées, réarrangées après coup ( en France comme ailleurs) pour donner un semblant de logique, de stratégie dans ce qui parfois n'est que folie, vanité, absurdité.

Pourquoi je 'me ' raconte? bien la vie du poilu dans les tranchées, je pensais la connaitre! l'album de Tardi met en perspective des détails qui sont passés sous silence dans les cours d'histoire ( j'avais pourtant une excellente prof d'histoire qui nous faisait carrément revivre la guerre des tranchées dans ses cours...enfin je croyais). je ne vais pas démonter tous les cours d'histoire. Je dis juste que nous apprenons toujours une version en fin de compte. Je consulte la bibliographie de l'album et je me dis que Tardi aussi nous donne sa version. Il s'agit après de mettre en action son esprit critique pour se distancier afin d'apprécier ce témoignage ( idem pour tout ce que nous apprenons à l'école ou ailleurs).

Un album à lire absolument...une sélection excellente pour ce challenge, ma Kikine !

hé....psssit, psssit.... si tu n'en est pas encore du challenge....viens nous rejoindre...il est encore temps !

ces hommes ont creusé des tranchées, aménagé des abris dans la terre et ont appris à vivre dans la boue comme des rats. ceux-ci sont français.
... En face, c'est le même spectacle mais les tranchées sont mieux organisés car elle sont allemandes. les français disent les boches quand ils parlent de leurs ennemis par mépris, par haine, ou peut être par bêtise car c'est bien de cela qu'il s'agit lorsqu'on parle de guerre.

...De part et d'autres Allemands et français n'ont aucune raison sérieuse de s'entretuer, même si au début, ils sont partis d'un semblable élan à la guerre. Aujourd'hui ils aimeraient rentrer chez eux et regrettent d'avoir obéi à leur chefs mais leurs chefs respectifs ne veulent pas continuer seuls ..la tuerie.
....Ce qui simplifierait les choses, serait moins coûteux et épargnerait des milliers de vies-car il y a moins de chefs que d'esclaves-alors rien ne change, l'homme n'est qu'un mouton et l'abattoir est l'endroit ou on lui a dit de rester...

Tardi, Jacques

Quelques planches...
Quelques planches...Quelques planches...

Quelques planches...

Voir les commentaires

2014-01-09T10:34:53+01:00

A la recherche de Peter Pan, Cosey

Publié par Mafa

Dans le cadre du challenge 'Les ignorants', j'ai trouvé cet album à la bibliothèque ( un des seul disponible) et j'ai sauté dessus.

Je dois avouer que depuis que je suis inscrite au challenge. Mon plus gros challenge est de mettre la main sur les albums en bibliothèque. J'aimerais bien me les payer mais le prix des albums étant ce qu'il est ....cela sera difficile de me les payer tous n'est ce pas!

Cela m'assure toutefois que cette rareté des titres est bien le signe que ces albums sont des petits bijoux! Tout le monde les veux !

alors vous comprendrez que j'ai sauté dessus quand j'ai trouvé le Cosey sur les tablettes.

Ceci signifie aussi qu'il me faudra résever les titres prochains...( grrr je n'aime pas attendre)

À la recherche de Peter Pan

Qu'est donc venu chercher Sir Melvin Woodworth
au beau milieu des Alpes valaisannes ? L'inspiration pour un nouveau roman que ses éditeurs londoniens lui réclament à corps et à cris ? En partie, mais sa quête est double: il est également à la poursuite d'un souvenir, de l'ombre de son frère Dragan, pianiste échoué au beau milieu des montagnes. Il découvrira qu'il faut parfois relire le passé sous un angle différent pour pouvoir écrire l'avenir.

Éditeur

Cet album est tombé à point. Alors que nous entrions brusquement en Hiver, je me retrouvais au sommet des montagnes valaisiennes, suivant les traces du protagoniste qui cherche l'inspiration mais aussi des réponses sur son frère Dragan. Une rencontre dans un lac, des notes de musique qui s'égrènent dans un hotel abandonné, une menace d'avalanche imminente, des policiers sur la piste d'un faux-monnayeur qui sévit depuis des décennies, un auteur en panne d'inspiration ou pas. Tous ces éléments composent cet album qui malgré le graphisme épuré dans une pallette nuancé de blanc-gris, plongeant dans une ambiance feutrée, silencieuse ( comme nos pas dans la neige à l'aube) ...nous introduit tranquillement dans cet aventure. Notre bel auteur trouvera bien plus que la simple inspiration venu cherché.

J'ai aimé comment Cosey mène doucement le lecteur, au même rythme que ces habitants dans ces montagnes ...nous suivons la quete du personnage: Sir Melvin Woodworth. Et quelle pureté dans le graphisme! Cette pallette de blanc-gris-bleu crée magnifiquement cette ambiance froide, solitaire, pure de l'hiver ou des montagnes enneigées!

A Lire!

Challenge les ignorants' 1/10 titres.

A la recherche de Peter Pan, Cosey
A la recherche de Peter Pan, Cosey
A la recherche de Peter Pan, CoseyA la recherche de Peter Pan, Cosey

Voir les commentaires

2013-12-19T10:40:03+01:00

La voleuse de livre-Markus Zusak-le film

Publié par Mafa
La voleuse de livre-Markus Zusak-le film

La voleuse de livre est un film est que je suis allée voir avec mon amie wattsatthemovie peu après sa sortie. j'avais tellement hâte, je voulais tant retrouver la petite Liesel (que j'ai adorée dans le livre) mais aussi de voir comment ce roman qui est un bijou à mon humble avis ( j'en parle dans un autre article sur blog) serait portée au cinéma.

Par principe, je préfère lire un livre puis le voir à l'écran dans l'autre sens ça me gache tout. Heureusement que cela a été le cas pour le roman de Markus Zusak parce que le fim n'a pas la portée du livre. Malgré des jeux d'acteurs très appréciable ( Sophie Nelisse, geoffrey Rush, Emily Watson pour n'en citer que quelques uns.

la critique faite par mon amie wattsatthemovies ici, résume assez bien une vision que je partage à quelques détails près.

http://wattsatthemovies.wordpress.com/2013/12/19/the-book-thief/

Maintenant, je n'ai pas fait du cinéma mais j'aurais tellement pu faire mieux avec ce film ( no offense l'équipe de réalisation)

A commencer par La MORT, Omniprésente dans le livre, j'avais l'impression qu'elle était plus qu'une voix de temps à autre. Dans le film si on ne fait pas très attention, on ne réalise pas vraiment sa présence. Du coup la voix OFF peut paraître de trop effectivement. J'aurai aimé que l'emphase soit mise sur elle. Si Liesel est le personnage principal du roman, la narratrice (qui normalement est en mesure de mieux cerner les émotions, pensées des personnages) ne semble pas toujours être capable de suivre-comprendre- ses actions. L'auteur avait réussi par ce moyen à lui donner à la fois une importance mais diminuée par la liberté d'action des personnages( est ce clair mon charabia). Il y a constamment un jeu de puissance et d'impuissance . Car si la Mort peut les prendre, les comportements guidés par les émotions des personnages leur permetttent de lui échapper quelques fois.

Dans ma tête, je voyais la narratrice ( encore La MORT) comme une technique utilisé par l'auteur pour mettre en avant cet espèce d'agentisation qu'entraine les situations comme les temps de guerre, les dictatures et autre organisation collective ( bureaucratie) ou l'individu est noyé dans le groupe, tel un pantin à qui on ôte le peu de libre arbitre qu'il a. Quand la MOrt( non pas elle, encore) précise que lors d'un bombardement, certains se plaignent mais personne ne pense au fait que sa tâche est doublée, triplée..et qu'elle ne peut rien y faire. J'aurai aimé lui conseillé de faire grève mais ELLE le dit: elle doit le faire, c'est son travail. c'Est exactement ce genre propos que nosu retrouvons dans la littérature en temps de guerre : "on m'avait ordonné de ..., c'était mon travail ( voir ici aussi l'argumentation dans le film la Liseuse, lors du procès)..etc... dans le roman , j'ai perçu la Mort comme ça.

Malgré un sujet très sensible, le livre a beaucoup d'humour et célèbre avant tout la vie dans cette période sombre. Ainsi la MORT ( oui encore elle) m'a paru ironique, terre à terre, avec des sentiments ( quelques pointes dans son intérêt pour Liesel) qu'elle était presqu'humaine. Moi j'aurai voulu la voir sur l'écran ...un peu comme les 'dementor' dans Harry Potter( voir The prisoner of Azkaban) mais moins miteuse. Plus propre sur elle, genre je travaille dans un bureau, je fais du 9 à.5 mais sans norme du travail, ça revient à du 24sur 7. C'est ce qui était drôle dans le livre, La MORt ( encore elle?) parlait d'elle comme d'une employée quelquonque mais qui ne se plaint pas ( à cause de son manque de jours fériés, de congés maladie, des heures supplémentaires que les Nazis lui ont donnés, des conditions de travail deplorable en temps en temps de guerre quand elle doit en prendre plein d'un coup parce que les hommes en ont décidé ainsi) elle leprécise. elle est toujours à l'heure, ne se laisse pas distraire, respecte les quotas, et fait ce qui a été décidé. Une employée modèle, quoi !

il ya aussi le regard porté sur Liesel, tendre, curieux, impressionné par la narratrice.L'amour des livres de Liesel, est avant tout une quête vers la connaissance du mot, celui qui délivre, qui tisse des liens, une quête qui en a sauvé plus d'un dans le roman, physiquement mais aussi mentalement ( en volant les livres chez le maire, elle tisse un lien avec la femme du maire, elle aide à passer le temps lors des bombardements, elle donne une occupation à Max )et surtout dans une époque oû les livres sont mis au bucher, brulés...Liesel à sa manière s'oppose. La resistance ne se fait pas que par les adultes.

Je pourrai parler des heures des relations dans le livre, que nous voyons peu dans le film: celle de Liesel et sa mère adoptive, une femme dure, autoritaire, coriace qui cache un coeur gros mais qui parait si effrayante...tout le monde a peur d'elle un peu. Sa façon d'insulter Liesel qui devient quasiment affectif.

La relation avec le père si émouvante, celle avec Max, etc.

Il y a plusieurs niveaux dans le livre que le film explore à peine. Ce qui est bien dommage. Mais il reste que la prestation des acteurs vaut le détour. Si ce n'est que pour supporter la jeune Nelisse.

Mais bon vous l'aurez compris, le livre est un MUST.

Voir les commentaires

2013-12-06T13:09:07+01:00

challenge 'les ignorants' de Kikine.

Publié par Mafa
challenge 'les ignorants' de Kikine.

Il y a plusieurs semaines, je me suis inscrite au challenge de Kikine ' les ignorants'.

Ce challenge est encore pour moi l'occasion de découvrir le genre BD. Je suis régulièrement les billets de Kikine le mercredi et mes dernières lectures BD ont été diversifié grâce à la BD du mercredi. comme il s'étale sur une bonne année ...je vais avoir largement le temps de le faire.

Mais ce n'est pas tout, Ce challenge se décline aussi dans une liste de vin à tester et bien entendu ...en rendre compte par la suite!.

Étant donné mon nouveau statut de Maman ( pour la seconde fois) je ne pourrais pas le faire :(. Alors c'est un challenge Lu & Bu plus que tentant , n'est ce pas!

Voici que notre chère Kikine en dit !


J'en parlais dans mon billet sur le magnifique album d'Étienne Davodeau, "Les ignorants", l'idée d'un défi de lecture de tous les albums lus par son ami vigneron et potentiellement essayer aussi de trouver des vins qu'il a du boire a fait son chemin.

Alors, je me lance...

En un an, je vais essayer de lire le maximum d'albums mentionnés par Etienne Davodeau et de voir si je peux goûter un peu de ces vins mentionnés par Richard Leroy.

Qui tente l'aventure avec moi ? Allez, cher toi, on pourra même faire des lectures communes... ça te tente ?

Voici le détail des titres et vins mentionnés (cliques pour mieux voir... mais comme je suis chic, j'ai retranscrit la liste en bas du billet) :

Kikine du Blog pause kikine

Et Voilà ( oui je sais...vous l'attendiez depuis le début de ce billet)

les catégories et conditions:


Voici le détail des titres et vins mentionnés :
Voici trois catégories de défi :
Le mode "LU"
Le mode "LU/BU"
Le mode "BU" (mais bon, mon blog étant un site de lecture, ça serait dommage de ne trouver que des alcoolos dans les participants ;) )

Et voici les niveaux :
Pour les challengers "LU" :
Ignorant : 10 titres ou moins sur 41
Savant : 11-30 titres sur 41
Sage : plus de 31 titres sur 41


Pour les challengers "BU" :
Sobre : 10 vins ou moins sur 42
Raisonnable : 11-20 vins sur 42
Alcoolique : plus de 21 vins sur 42


Date du défi : du 1er octobre 2013 au 30 septembre 2014.

Si tu es partant pour l'initiation, cher toi, merci de m'indiquer la catégorie et le niveau tenté

Voici le détail des titres et vins faisant partie du défi :

LU :

Mattéo, Jean-Pierre Gibrat (Futuropolis)
L'Origine, Marc-Antoine Mathieu (Delcourt)
Le photographe, Emmanuel Guibert, Didier Lefèvre et Frédéric Lemercier (Dupuis)
Approximativement, Lewis Trondheim (Cornélius)
L'Enragé, Baru (Dupuis)
Le Filet de Saint-Pierre, Jean-Pierre Autheman (Glénat)
À la recherche de Peter Pan, Cosey (Le Lombard)
La Bouille, Troub's (Rackham)
Fraise et Chocolat, Aurélia Aurita (Les Impressions Nouvelles)
Rébétiko, David Prudhomme (Futuropolis)
Léon la came, Nicolas de Crécy et Sylvain Chomet (Casterman)
Exit Wounds, Rutu Modan (Actes Sud)
Maus, Art Spiegelman (Flammarion)
Lupus, Frederik Peeters (Atrabile)
C'était la guerre des tranchées, Jacques Tardi (Casterman)
Le Baron noir, Yves Got et René Pétillon (Drugstore)
Le Réducteur de vitesse, Christophe Blain (Dupuis)
Journal, Fabrice Neaud (Ego comme X)
L'ombre aux tableaux et autres histoires, Jean-C Denis (Drugstore)
Le Val des ânes, Mathieu Blanchin (Ego comme X)
Stigmates, Lorenzo Mattotti et Claudio Persanti (Casterman)
Le temps des bombes, Emmanuel Moynot (Delcourt)
Faire semblant c'est mentir, Dominique Goblet (L'Association)
Calvin et Hobbes, Bill Watterson (Hors Collection)
Corps à corps, Grégory Mardon (Dupuis)
Le Cahier bleu, André Juillard (Casterman)
L'Épinard de Yukiko, Frédéric Boilet (Ego comme X)
Livret de phamille, Jean-Christophe Menu (L'Association)
Agrippine, Claire Bretécher (Dargaud)
Boucherie charcuterie même combat, Bruno Heitz (Le Seuil)
Rides, Paco Roca (Delcourt)
Ibiscus, Pascal Rabaté (Vents d'Ouest)
Palestine, Joe Sacco (Rackham)
Deux Tueurs, Mezzo et Pirus (Delcourt)
Dômu, Rêves d'enfants, Katsuhiro Otomo (Les Humanoïdes Associés)
Cinq mille kilomètres par seconde, Manuele Fior (Atrabile)
Les Aveugles, F'Murr (Casterman)
Quartier lointain, Jirô Taniguchi (Casterman)
Jolies Ténèbres, Kerascoët et Fabien Vehlmann (Dupuis)
Shenzhen, Guy Delisle (L'Association)
Muchacho, Emmanuel Lepage (Dupuis)

41 titres

Bu
Cuvée Marguerite 2008, côtes-du-jura, Jean-François Ganevat
Grotte Di Sole 2008, patrimonio, Domaine Arena
Cuvée Noshak 2008, pécharmant, Les Chemins d'Orient
Le volagré 2005, monflouis-sus-loire, Stéphane Cossais
Mersault-Genevrières 1989, Domaine des Comtes Lafon
Côte-Rôtie La Mouline 1991, Guigla
Marienburg Raffes Mosel 2008, Riesling, Clemens Busch
Vin de France 2008 "sans soufre ajouté", Domaine Henri Milan
Château Beauséjour Bécot, saint-émilion grand cru 1990
Barbaresco Pajé 2004, Luca Roagna
Clef de sol 2009, touraine-ambroise, Domaine de la Grange Tiphaine
Châteauneuf-du-Pape 2004, Laurent Charvin
La Chapelle Hermitage 1990, Paul Jaboulet Aîné
Clos Rougeard Les Poyeux 2005, saumur-champigny, G.A.E.C Foucault
Initials B.B 2008, anjou, Agnès & René Mosse
Pouilly-vinzelles Vieilles Vignes 2007, Domaine Valette
Les Pierres Noires 2009, Domaine de l'Anglore
Les Coteaux Kanté 2009, grolleau, Bruno Rochard
Bourgueil 1971, Domaine de la Lande
Château Margaux 1982
Le Vilain Canard 2005, coteaux-du-layon, Domaine des Sablonnetttes
Réserve du Pigeonnier 2005, saumur, Château de Fosse-Sèche
Les Pucelles 2002, puligny-montrachet, Domaine Leflaive
Vin de France 2007, Les vignes Herbel
Garviers 2006, siant-nicolas-de-bourgueil, Domaine du Mortier
Cuvée Haitza 2007, irouléguy, Domaine Arretxea
Nuits d'Ivresse 2008, bourgueil, Domaine Pierre Breton
Château Sociando-Malet, haut-médoc 1996
Meursault-Perrières 1994, Jean-François Coche-Dury
Billes de Roche 2008, saumur, Melaric
Mazis-Chambertin 1993, Dom, Laurent
Châteauneuf-du-pape 2004, Domaine Pierre André
Fonterenza 2006, Brunelo Di Montalcino, Francesca de Margherita Padovani
Pommard Clos des Epeneaux 1989, Comte Armand
La Mémé 2008, côte-du-rhône, Domaine Gramenon
Charmes-Chambertin 1998, Domaine Dugat-Py
Château Bel Air-Marquis d'Aligre Margaux 1970
Bézigon 2006, anjou, Jean-Christophe Garnier
Morgan Côte du Py 2008, Domaine Jean Foillard
Grand vin de l'Altenberg 2004, Domaine Marcel Deiss
Jadis 2004, faugères, Domaine Léon Barrat
Chinon Vieilles Vignes 2004, Philippe Alliet






Kikine

Moi j'ai choisi la catégorie 'Lu' ( juste parce que je ne peux pas pas boire...mais je trouve trop cool de faire les deux ...vraiment!)

et le niveau 'Ignorant'...qui me va bien parce que je suis vraiment ignorante en la matière et que je ne veux pas finir l'année 'Ignorante ' :-p

Mais aussi parce que j'apprend s des années précédentes et je ne m'engage seulement si je suis certaine de le faire.

Alors cette année, j'ai au moins 10 titres de BD à lire pour ce challenge. les les albums sont choisis dans la belel liste de kikine!

Allez , lancez vous aussi : Lu' bu&lu ou Bu!

Voir les commentaires

2013-11-13T00:08:16+01:00

Ze vais te Manzer-Laure du Fay\Jean-marc Derouen

Publié par Mafa
Ze vais te Manzer-Laure du Fay\Jean-marc Derouen

Quand Kirikou et moi allons le samedi pour son activité Contes et Bricolage, nous ne manquons jamais de revenir les bras pleins de livres. Ce qui m'enchante toujours, c'est de voir avec quelle enthousiasme et surtout précision, le petit homme choisir ses livres. Je découvre des histoires que je n'aurais pas forcément sélectionner mais qui se trouve être excellente. Autant l'avouer, Kirikou a un goût certain en matière de lecture.

Nous avons tellement ri avec celui-là, qu'il m'a semblé logique de partager.

C'est l'histoire d'un pauvre loup qui faute d'avoir un cheveu sur la langue ( et d'être un peut beta) finit par avoir une faim de loup et ne pas manger de belles prises ( des lapins) qui se paye sa tête!

Ce pauvre loup est aussi bête qu'adorable. Son cheveu sur la langue , donne l'occasion de jouer avec sa voix, d'exagérer lourdement sur la prononciation ce qui rend le texte extrêmement drôle! Même la danseuse en riait à gorge déployé! le ton est ironique, le texte drôle....

Le texte est accompagné de beaux dessins, les planches sont trop mignons. J'aime particulierement le choix des nuances( loup bleu avec des pattes rouges) pour l'arrière plan, les paysages minimalistes mais larges.

Je recommande chaudement cette lecture pour vos tout petits...un beau moment garanti.

...J'inclus des images pour vous donner envie ;)

Voici quelques planches: c'est beau, hein!

Ze vais te Manzer-Laure du Fay\Jean-marc DerouenZe vais te Manzer-Laure du Fay\Jean-marc Derouen
Ze vais te Manzer-Laure du Fay\Jean-marc DerouenZe vais te Manzer-Laure du Fay\Jean-marc Derouen

Ceci est la sélection d'Evan d'il y a 2 semaines!

Ze vais te Manzer-Laure du Fay\Jean-marc Derouen

Voir les commentaires

2013-11-12T23:06:55+01:00

La malédiction du Lamentin- Moussa Konaté

Publié par Mafa
La malédiction du Lamentin- Moussa Konaté

Éditions Points

188 pages

Résumé de l'éditeur:

Au coeur de la saison sèche, sans prévenir, le fleuve Niger entre en furie, laissant sans vie le chef Kouata et son épouse. Ils étaient tous deux des Bozos, une ethnie reputée pour sa connaissance des mystères du monde aquatique. En dépit des preuves apportées par le commissaire Habib, les villageois croient à une mort surnaturelle: c'est le Lamentin, le génie du fleuve, qui s'est vengé. Mais de quoi ?

Aux exigences d'une intrigue policière captivante se mêle un souci quasiment ethnographique de faire découvrir la culture d'une des populations composite du Mali.

source : Le monde des livres

Mon avis est quelque peu mitigé!

Je voulais lire un roman policier dans un contexte peu familier ...ok

Je voulais en connaitre plus sur l'Afrique....ok

Je voulais découvrir des techniques\ méthodes différentes de mener une enquête...bof

Je voulais un crime qui me sorte de l'ordinaire....bof

Mais je n'ai pas été complètement satisfaite. Le résumé de l'édition crée des attentes...qui ne sont pas répondues. L'auteur débute l'action parfaitement: c'est la nuit, quelques personnages, on sent le drame, le secret, les non-dits, un témoin bizarre, du mysticisme, mystères...un personnage effrayant..et....pfouiiiii....le souflé tombe. il me semble qu'il avait une bonne thématique et qu'il n'a pas su l'exploiter. En même temps, j'ai apprecié mieux connaitre les Bozos, un peu de réalité malienne. j'aurais voulu que cela soit mieux imbriqué dans l'intrigue.

La malediction du Lamentin est une enquête du commissaire Habib et de l'inspecteur Soso.

Deux corps sont retrouvés après un soir d'orages violents chez les Bozos. Il s'agit du chef des Bozos et sa femme. Alors que les Bozos ne semblent y voir que la juste rétribution d'une entité divine insatisfaite "Le Lamentin" envers leur chefs et souhaitent faire leur deuil. Le commissaire Habib, lui ne le voit pas du même œil et enquête. Cela dérange, cela dérange jusque dans les hautes sphères. Mais n'y voyez pas de " grand boss" pas content qui étouffe l'affaire. On est en Afrique, c'est Gérontocratie et tradition qui mène le pays. Et quand les vieux ont décidé que les morts étaient d'ordre surnaturelles, écrit dans les mânes pour réponse d'une offense d'un peuple depuis l'aube de temps à sa divinité...Qui est -on pour décidé c'était une banale affaire de mort suspecte. Le commissaire Habid le sait mais il a été à l'école des " blancs" et a vision plus scientifique ? logique ? moins animiste? de la situation. Une mort suspecte = enquête quels que soient les avertissements ( même de sa femme, de quoi se mêle t-on?)....et blah blah....

Je ne peux pas dire que je n'ai pas aimés. La preuve, je pense lire une autre aventure de ce cher commissaire Habib. Mais je n'ai pas été plus enthousiasmé. J'aurai voulu l'être. Le couple Habib-Soso faisait déjà vu ( coté caractère), de plus leurs personnages restent en surface, peu fouillés. La description des Bozos est intéressante mais le lien avec l'enquête trop menu. Il y a avait pourtant matière à....

C'est donc un roman qui se lit facilement et vite, l'auteur réussit bien à décrire le contexte africain mais l'enquête souffre d'un manque d'originalité en ce qui me concerne, c'est du déjà vu pour moi.( je consomme du policier à gogo) -

Malgré tout c'est un roman que je suggère tout de même pour la volonté de l'auteur à nous partager de manière quasi ethnographique, les Bozoset leurs coutumes. Le style d'écriture permet aussi d'aller vite dans sa lecture.

Ah oui...j'ai lu ce livre...dans le cadre du

La malédiction du Lamentin- Moussa Konaté

Voir les commentaires

2013-10-07T21:07:34+02:00

pères poules et prodigieux enfants, pas vraiment!

Publié par Mafa
Editions Stanké

Editions Stanké

  1. Ce que vous pouvez lire en quatrième de couverture:

la première année d'un bébé est faite de 31536000 secondes d'évolution en accéléré. malheureusement, Matthieu n'a pas préparé sa paternité. Et aussitôt l'enfant né. il se sent bête, nono même. lui qui n'avait jamais changé une couche croyait recevoir un mode d'emploi à la naissance de son fils. Mais rien. pas même un autocollant pour l'encourager. Son seul espoir : son ami Pascal, un père expérimenté avec une séparation réussie et deux enfants qui en valent le double. Auprès de lui, Matthieu trouve une oreille presque attentive mais avec deux enfants, on l'est comme on peut. Ce roman à sketches écrit à deux têtes, quatres mains, et trois enfants décrit une vision romanesque de la paternité, un brin décalée. tirées des vies respectives de deux jeunes pères, ces histoires ont été rédigé à chaud pour garder l'essence même de leurs aventures. Tout au long de cette année divertissante, leurs prodigieux enfants auront certes évolué, mais qu'en sera t-il de ces hommes? Se transformeront ils en pères poules?

Mon avis:

je remercie les éditions Stanké et Masse Critique organisé par Babelio pour ce livre que j'ai choisi lors de leur dernier masse critique Québec.

Je suis désolée d'être en retard dans mon billet mais je tenais à finir ce livre qui m'a pris du temps non pas parce que j'ai à redire sur le fond ou la forme mais tout simplement (et je pense qu'ils me comprendront) j'ai reçu le livre peu avant d'accoucher. J'ai été moins disponible pour le lire depuis la naissance de ma danseuse. Il y a aussi le fait que décrivant ce que je vivais actuellement et ce que j'ai pu observé dans mon travail (je bosse dans le scolaire) ou chez des amis. j'ai voulu franchement prendre mon temps...pour avancer en même temps que bébé luciole ou tout simplement savourer les conseils de Pascal plus longtemps.

Je me suis demandée sous quels angles ces deux pères allaient aborder ce sujet si exploité (par les femmes) sans paraitre lourd,redondant ou à coté de la plaque.

J'ai eu la merveilleuse surprise de tomber sur deux gars drôles qui ont abordé le paternité avec brio. J'ai ri ...souris...je me suis émue devant leurs anecdotes fraiches, authentiques et tellement en lien avec mon quotidien!

FX m'a touché et bébé luciole semble à croquer. J'adore le personnage de Pascal, ce père monoparental qui se débrouille avec ses deux enfants avec humour et tendresse.Les apprentissages de Matthieu sont excellentes et me rejoignent en tant que femme, mère...

Les anecdotes ont été pour moi, de plus ,des occasions de grande discussion avec Mr Mafa.. ou de fou rire en me reconnaissant dans les situations décrites :)

C'est définitivement un petit roman à sketches qui se lit tout seul... que j'ai bien aimé...

Que je recommande chaudemen aux futurs parents, parents actuels, mais surtout aux mamans .....à partager avec les papas en herbe ! :)

Encore un gros merci à babelio et les auteurs pour ce masse critique.

Voir les commentaires

2012-11-07T12:38:00+01:00

SWAP Meurtres et Mystères

Publié par Yo

 



SWAP MEURTRE ET MYSTÈRE


 

Il y a déjà quelques temps de cela que je me suis inscrite au swap meurtres et mystères...et comme à mon habitude ( mauvaise) qui s'installe...j'ai omis bien malgré moi de vous en faire part...

Pourtant c'est un swap original qui avait comme première partie ( merci à l'ingénieuse Organisatrice fille-de-lecture) un mystère avec des indices distillés à compte goutte, des personnages( dignes d'Agatha Christie) et des témoignages qui permettaient aux participants de faire travailler leurs cellules grises, même le grand, célèbre détective Hercule Poirot ( HP pour les intimes...à ne pas confondre avec notre tout aussi  ami le sorcier dont-je-ne-dirais-pas-le-nom-parce-ce-que-là-n'est-pas-mon--propos!)...Impressionnant, n'est ce pas!

 

Je n'ai donc pas pu résisté à ce swap ...vous l'avez compris ...et vous avez sans doute vite conclu aussi sur mon amour immodéré pour tout ce qui touche au policier, meurtres, mystère, etc...

Élémentaires! me direz...à fouiller un peu dans mon blog....Inutile d'être l'homme au chapeau( Sherlock) pour le déduire! et que bien entendu je ne pouvais pas,  ne pas m'inscrire malgré les temps tumultueux que je passe en ce moment....

 

Que dire de plus, je suis une fan du mystèrieux...du meurtre intelligent, des détectives en tout genre...orthodoxe ou pas...du british Sherlock holmes...à l'américaine Kay scarpetta en passant par les détectives haut en couleurs à la Exbrayat ou Sue Grafton...sans compter mes amis de CSI, Law&order, columbo, murder , she wrote, Murdoch mysteries, Haven...même les vieilles séries comme Le vieux et Derrick ont trouvé un bon public chez moi ;))

 

Concrètement...voici les règles du swap...

 

  

"... le swap « Meurtre et mystère ». Comme son frère le jeu, le swap meurtre et mystère vous donnera l’occasion de mettre votre attitude de détective à l’œuvre tout en préparant un joli colis très sanglant et très mystérieux.

Ce swap se déroulera en deux catégories. La première sera bien sûr le swap avec les inscriptions, le questionnaire, le contenu du colis, les binômes, la préparation du colis et les envois.

Mais pour la deuxième, il sera question de trouver qui est le mystérieux meurtrier, dans une grande aventure que j’ai préparé par mes soins. Il y aura 8 suspects, des indices, des informations sur le lieu du crime et d’autres détails qui vous mènerons sur de fausses pistes ou sur la bonne voie. Cette deuxième catégorie est bien sûr facultative...."



Le contenu du colis :
-1 roman en format poche de la wishlist de votre binôme (en format poche, pour rester dans le thème avec des meurtriers qui cachent leur arme et ne s’encombrent pas d’armes trop voyantes)
-1 roman avec un meurtre dans l’histoire (pas obligé d’être un genre policier, il peut très bien avoir un meurtre dans des histoires fantastiques)
-1-2 marque-pages qui porte sur le thème
-1 petite surprise au choix du swappeur
-Quelques gourmandises ou boisson


Les dates :
Les inscriptions et envois du questionnaire -> Du 20 juillet au 20 septembre
L’attribution des binômes -> Le 21 septembre
Préparations des colis -> Du 22 septembre au 22 octobre
Envois des colis -> 23 octobre
Ouverture des colis -> Si possible à l’halloween

Pour ce swap...mon partenaire dans le crime a été Sunflo...nous nous sommes toutes les deux concoctés des  jolis colis que voilà....une myst`érieuse boite brune attendait dans ma BAL....un colis piégé???? presque...à l'ouverture

photo-copie-2photo1-copie-1

 

 

des petites bestioles noires, du sang...un peu partout...par précaution je sors tout...j'éloigne mon fils....

photo4photo5

 

les araignées suivent....inlassablement les colis...attiré par le rouge...

photo2photo3-copie-1photo11-copie-1

une carte postale mystérieuse et effrayante....des MP qui me préviennent un danger  imminent/une scène de crime...fait main...(hum...je sens la préméditation)...un cadavre...ouf...non ...juste un bloc note....l'outil parfait pour une hit list et meutres en tout genre...plus que de la préméditaion ....il y a de l'incitation

photo6-copie-1photo9-copie-1

 

je le savais...des maîtres du mystères...rien de moins....SK...a toujours été mon maître à penser et EP...ma foi...un incontournable..des choix judicieux presque trop parfait ( je deviens paranoïaque)...Pullman...un choix audacieux ( de ma Hit-list euhhh Wish list)  de quoi inciter...inspirer plus d'un au....M_ _ _ _ _ _..en surprise....RING....la version japonaise m'a littéralement foutu la trouille...je n'ose plus la regarder... je n'ai pas vu cette version...( j'ai le coeur qui bat)

photo8-copie-1photo10-copie-1

 

Quelle ambiance...tout ça avec un colis...Bravo, Sunflo!

pour m'aider......des petites douceurs... et du chocolats....oups..j'ai déjà tout manger ...pas de photo!

photo13photo12-copie-1photo14

le colis au complet :::))))

Merci Sunflo et merci à l'organisatrice!

 

 

 

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog