Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2013-11-12T23:06:55+01:00

La malédiction du Lamentin- Moussa Konaté

Publié par Mafa
La malédiction du Lamentin- Moussa Konaté

Éditions Points

188 pages

Résumé de l'éditeur:

Au coeur de la saison sèche, sans prévenir, le fleuve Niger entre en furie, laissant sans vie le chef Kouata et son épouse. Ils étaient tous deux des Bozos, une ethnie reputée pour sa connaissance des mystères du monde aquatique. En dépit des preuves apportées par le commissaire Habib, les villageois croient à une mort surnaturelle: c'est le Lamentin, le génie du fleuve, qui s'est vengé. Mais de quoi ?

Aux exigences d'une intrigue policière captivante se mêle un souci quasiment ethnographique de faire découvrir la culture d'une des populations composite du Mali.

source : Le monde des livres

Mon avis est quelque peu mitigé!

Je voulais lire un roman policier dans un contexte peu familier ...ok

Je voulais en connaitre plus sur l'Afrique....ok

Je voulais découvrir des techniques\ méthodes différentes de mener une enquête...bof

Je voulais un crime qui me sorte de l'ordinaire....bof

Mais je n'ai pas été complètement satisfaite. Le résumé de l'édition crée des attentes...qui ne sont pas répondues. L'auteur débute l'action parfaitement: c'est la nuit, quelques personnages, on sent le drame, le secret, les non-dits, un témoin bizarre, du mysticisme, mystères...un personnage effrayant..et....pfouiiiii....le souflé tombe. il me semble qu'il avait une bonne thématique et qu'il n'a pas su l'exploiter. En même temps, j'ai apprecié mieux connaitre les Bozos, un peu de réalité malienne. j'aurais voulu que cela soit mieux imbriqué dans l'intrigue.

La malediction du Lamentin est une enquête du commissaire Habib et de l'inspecteur Soso.

Deux corps sont retrouvés après un soir d'orages violents chez les Bozos. Il s'agit du chef des Bozos et sa femme. Alors que les Bozos ne semblent y voir que la juste rétribution d'une entité divine insatisfaite "Le Lamentin" envers leur chefs et souhaitent faire leur deuil. Le commissaire Habib, lui ne le voit pas du même œil et enquête. Cela dérange, cela dérange jusque dans les hautes sphères. Mais n'y voyez pas de " grand boss" pas content qui étouffe l'affaire. On est en Afrique, c'est Gérontocratie et tradition qui mène le pays. Et quand les vieux ont décidé que les morts étaient d'ordre surnaturelles, écrit dans les mânes pour réponse d'une offense d'un peuple depuis l'aube de temps à sa divinité...Qui est -on pour décidé c'était une banale affaire de mort suspecte. Le commissaire Habid le sait mais il a été à l'école des " blancs" et a vision plus scientifique ? logique ? moins animiste? de la situation. Une mort suspecte = enquête quels que soient les avertissements ( même de sa femme, de quoi se mêle t-on?)....et blah blah....

Je ne peux pas dire que je n'ai pas aimés. La preuve, je pense lire une autre aventure de ce cher commissaire Habib. Mais je n'ai pas été plus enthousiasmé. J'aurai voulu l'être. Le couple Habib-Soso faisait déjà vu ( coté caractère), de plus leurs personnages restent en surface, peu fouillés. La description des Bozos est intéressante mais le lien avec l'enquête trop menu. Il y a avait pourtant matière à....

C'est donc un roman qui se lit facilement et vite, l'auteur réussit bien à décrire le contexte africain mais l'enquête souffre d'un manque d'originalité en ce qui me concerne, c'est du déjà vu pour moi.( je consomme du policier à gogo) -

Malgré tout c'est un roman que je suggère tout de même pour la volonté de l'auteur à nous partager de manière quasi ethnographique, les Bozoset leurs coutumes. Le style d'écriture permet aussi d'aller vite dans sa lecture.

Ah oui...j'ai lu ce livre...dans le cadre du

La malédiction du Lamentin- Moussa Konaté

Voir les commentaires

commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog