Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2014-02-25T11:28:04+01:00

C'était la guerre des tranchées- Jacques Tardi

Publié par Mafa
C'était la guerre des tranchées- Jacques Tardi

Ma référence:

Ce n'est pas la première fois que je lis un album de Tardi. Je l'ai découvert quand il y a eu une adaptation des aventures d'Adèle Blanc au cinéma. J'avais beaucoup aimé le style et l'humour dans les enquêtes d'Adèle. J'avais donc hâte de pouvoir le lire quand j'ai vu la référence dans la liste du challenge ' les ignorants' du Blog de Kikine. Il ne restait plus que de le trouver en bibliothèque.

Résumé:

Album dédié au souvenir de son grand-père qui a fait la guerre 14-18 et en est revenu. C'était la guerre des tranchées rassemble sous forme de témoignage , un compte rendu fictionnel de la 1ère guerre mondiale avec un accent mis sur ce qui se passait dans les tranchées. Nous suivons donc le quotidien de ces soldats qui n'ont pas demandés à être là! plus ou moins forcés à patriotisme qui leur coûtera la vie et bien plus: tout cela pour quelques mètres et même moins de terrain gagné sur l'ennemi. Il n'y a pas ici de Héros...les témoignages se suivent et jettent une lumière sur un vécu collectif: français, allemand, algérien, africain...

Mon Avis:

Difficile de rester indifférente face à ces destins qui se sont terminés dans l'absurdité d'une guerre jouée par les officiers, exécutées par l'infanterie... par des soldats qui n'étaient que des garçons de table, des cordonniers, des paysans. Ils n'avaient rien demandés et ils ont été mis en première ligne. De 1914 à 1918, j'ai suivi les destins de ces soldats dans les tranchées. Par bribes, j'ai appris les conditions de vie. Avec un graphisme choc ( en noir et blanc, la surabondance de soldats squellettes, l'ammoncellement des corps laissés là , planches sans mots qui montrent les dégâts...etc...) mais aussi des techniques pour rendre les témoignages hyper réalistes ( citation de hauts gradés envoyant les soldats à une mort certaine selon le plan discuté entre eux, scène d'avant la guerre montrant un patriotisme 'Ignorant', la propagande, ou simplement des tranches de vie). Tardi a réussi à faire monter la révolte. La mienne. Révoltée par ces pertes, inutiles presque, pourrait-on dire! Révoltée par ce jeu de guerre d'officiers, par ces méthodes barbares, par cette diabolisation de l'ennemi que Tardi arrive si bien à démonter: en face du Soldat français, le soldat allemand lui aussi n'a rien demandé. Il a quitté sa vie pour défendre un pays, prêt à le sacrifier pour un bout de terrain gagné sur l'ennemi. La guerre, c'est 'sale' dans tous les sens du terme...la guerre des tranchée...elle fut pire encore! ( si tant est que cela soit possible!)

Un album qui m'a fait comprendre que j'étais 'ignorante'.

Je me suis demandée, si Kikine, tu le savais à quel point cet album était plus que nécessaire dans la liste de ton challenge. Vois-tu il démontre avec force comment nous croyons savoir des choses et à quel point, malgré tout, nous sommes 'ignorants'.

Oui, je l'avoue, je suis 'ignorante'. Pourtant avant Tardi, si la question m'avait été posé: la guerre 14-18, tu connais? LA grande guerre, mais oui! Aurai-je dit C'est la Der Des Ders... je l'ai tellement étudié en long et en large que je suis imbattable ( enfin presque) sur le sujet. Comment elle a commencé, les jeux d'alliances, les avancées au pouce, les conséquences mortelles, les traités qui ont suivi, l'impact sur la condition féminine en Europe, le rôle des anglais et des américains. Bref, quand on a fait ses études en France, les guerres: c'est notre Da Da.

Je dois faire une correction ici parce que si je prends le temps de réfléchir, je dirais que ce n'est pas vrai ce verbiage. Parce que 'ignorante'j'ai appris que je l'étais bien plus tôt. C'était lors de ma 3ème année de Faculté. J'avais commencé en plus de mon cursus en psychologie, une licence de Sociologie...Lors de mon premier cours de Sociologie historique et politique, le prof nous avait carrément remis à notre place. Il avait détruit ce que nous considérions comme notre savoir en histoire politique: le contenu des cours en secondaire pouvait se résumer à un mélange de propagande-marketing-dogmatique qui pouvait changer au gré des politiques et surtout qui a été façonné pour satisfaire l'Ego des Dominants. Comment ça???? et l'intégrité de l'historien? Et tout ce que nous savons? des mensonges? Du négationisme? non pas vraiment! Juste un compte-rendu politisé. Dans le fonds les données étaient là, l'Historien est intègre mais le programme d'éducation lui est politique. les informations peuvent arriver donc tronquées, déformées, réarrangées après coup ( en France comme ailleurs) pour donner un semblant de logique, de stratégie dans ce qui parfois n'est que folie, vanité, absurdité.

Pourquoi je 'me ' raconte? bien la vie du poilu dans les tranchées, je pensais la connaitre! l'album de Tardi met en perspective des détails qui sont passés sous silence dans les cours d'histoire ( j'avais pourtant une excellente prof d'histoire qui nous faisait carrément revivre la guerre des tranchées dans ses cours...enfin je croyais). je ne vais pas démonter tous les cours d'histoire. Je dis juste que nous apprenons toujours une version en fin de compte. Je consulte la bibliographie de l'album et je me dis que Tardi aussi nous donne sa version. Il s'agit après de mettre en action son esprit critique pour se distancier afin d'apprécier ce témoignage ( idem pour tout ce que nous apprenons à l'école ou ailleurs).

Un album à lire absolument...une sélection excellente pour ce challenge, ma Kikine !

hé....psssit, psssit.... si tu n'en est pas encore du challenge....viens nous rejoindre...il est encore temps !

ces hommes ont creusé des tranchées, aménagé des abris dans la terre et ont appris à vivre dans la boue comme des rats. ceux-ci sont français.
... En face, c'est le même spectacle mais les tranchées sont mieux organisés car elle sont allemandes. les français disent les boches quand ils parlent de leurs ennemis par mépris, par haine, ou peut être par bêtise car c'est bien de cela qu'il s'agit lorsqu'on parle de guerre.

...De part et d'autres Allemands et français n'ont aucune raison sérieuse de s'entretuer, même si au début, ils sont partis d'un semblable élan à la guerre. Aujourd'hui ils aimeraient rentrer chez eux et regrettent d'avoir obéi à leur chefs mais leurs chefs respectifs ne veulent pas continuer seuls ..la tuerie.
....Ce qui simplifierait les choses, serait moins coûteux et épargnerait des milliers de vies-car il y a moins de chefs que d'esclaves-alors rien ne change, l'homme n'est qu'un mouton et l'abattoir est l'endroit ou on lui a dit de rester...

Tardi, Jacques

Quelques planches...
Quelques planches...Quelques planches...

Quelques planches...

Voir les commentaires

commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog