Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2012-03-14T12:21:00+01:00

Magasin général, vol.3: Les hommes

Publié par Yo

Edition Casterman

pages 76

 

Ma référence;

 

C'est le 3ème volume d'une série que j'ai commencé à l'envers, ici et que je lis dans n'importe quel ordre ou plus exactement selon la disponibilité à la bibliothèque. J'ai découvert que ça ne dérangeait pas ma lecture même si j'en sais toujours un peu plus parce que j'ai déjà lu le volume suivant.

 

Résumé de l'éditeur:

C’est le mois de mars à Notre-Dame-des-lacs. Partout la nature s’ébroue, l’énergie stimule les êtres vivants – les êtres humains comme les animaux. C’est aussi l’époque où les hommes du village reviennent de leur “campagne d’hiver”. Comment vont-ils comprendre et accepter l’irruption dans leur univers de Serge Brouillet, qui s’est mis en tête d’ouvrir un restaurant dans leur village après avoir été recueilli au début de l’hiver par Marie, la veuve du Magasin Général ?

 

Mon avis si ça vous tente:

 

C'est à ce jour, mon préféré de la série. Le retour des hommes marque aussi le réveil de Notre Dame du Lac. Il y a de l'action et pas des moindres. Entre l'opposition des femmes à l'attitude jalouse des hommes envers Serge, le coup d'éclat de marie qui décide de fermer le magasin général, privant ainsi le village de matériel nécessaire à la récolte aux érablières...le temps des sucres s'annonce salé. Serge, très Bonhomme et homme de société (de la ville), est confronté la violence masculine tant physiquement que matériellement. Il ne lutte pas et est prêt à s'en aller...mais c,est sans compter Marie qui semble se réveiller de la torpeur de son deuil. Maintenant que j'ai compris le modus operandi des auteurs qui consacre chaque album à un aspect/ fait autour duquel Notre Dame du Lac et ses habitants vont graviter, je pense que j'intègre plus facilement le récit. Plus exactement, je m'adapte au rythme d'un village de l'époque. La vision uniforme, les pensées de groupe orientées par les vieilles filles Glapu ou le curé (quand il a de l'ascendant), le qu'en dira-t-on? à la puissance 10. La métaphore du panier pomme avec un ver qui finit par pourrir du narrateur est vraiment bien trouvée pour renforcer le récit et le graphisme déjà superbe des auteurs. J'aime beaucoup Gaétan. l'attitude de son père envers les village à son sujet. l'amour qu'il porte à son fils. C'est beau et pas facile, on le devine !

 

Je vais donc me procurrer le volume 2: Serge avant de continuer avec le volume 7: Charleston...mais ça c'est si je les trouve dans cet ordre ;).

Encore un bon moment de lecture que j'ai eu un dimache après-midi.

Voir les commentaires

commentaires

Kikine 22/03/2012 23:20

Juste parce que, des fois, je suis puriste, je te recommande de refaire une lecture, un jour, et de les lire dans le bon ordre :) Moi aussi j'ai beaucoup aimé ce tome !

Yo 25/03/2012 04:11



hihihi ! je verrais mais finalement j'aime bien ma méthode. c'est comme ces films que qui use du flash-back pour raconter une histoire!



Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog