Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2012-07-12T13:09:00+02:00

Le cas Jack Spark: Printemps Humain, Vol.4

Publié par Yo

Couverture

 

  • Éditeur : Jean-claude Gawsewitch, 2012
  • 420 pages

 

Ma référence :

 

C'est dans le cadre du partenariat Masse critique, organisé sur babelio que j'ai découvert Victor Dixen et Les aventures de Jack Spark. Je remercie Babelio et Jean-claude Gawsewitch pour cette découverte. j'avais choisi ce roman pour sa thématique qui mèle les fées aux humains et mon choix a été judicieux.

 

Ce que vous pouvez lire en quatrième de couverture:

 

Tous les contes de fées ont une fin...voilà un siècle que le Président-Mentor Jack Spark r`gne su Concordiapolis, la mégapole utopique où les hommes coexistent avec les créatures fantastiques. Mais aujourd'hui cet équilibre fragile est sur le point de se briser. D'un côté, 1% de privilégiés: les fés immortels. De l'autre côté, 99% d'exploités: les humains surendettés.

Insurgez-vous et rejoignez les rangs du Printemps humain!

 

Mon avis:

 

Imaginez que fées et humains se côtoient au quotidien, non pas dans un univers moyenâgeux mais dans un futur utopique où un traité a réuni les deux races dans un cohabitation nommément équitable. Les humains acceptent de se débarrasser de tous ce qui est nocif aux fées : électricité, sel, etc. et les fées acceptent de ne pas se nourrir d'humains, de ne pas soutirer la force vitale humaine" le flux"  de manière abusive mais contrôlée. Et vous avez la base de la société Utopique crée par Jack Spark, dont il est le président-Mentor. Maintenant...imaginez vous avez une dette envers un être immortel qui peut venir réclamer son dû jusqu'à vos arrières petits-enfants, une entente qui vous empêche à jamais de consommer du sel ou d'utiliser toutes technologie dont la base est l'électricité...imaginez un monde où vous cohabitez avec des êtres capable de soulevez des montagnes  ou de vous réduire en poussière avec leur rayon gamma, de tout voir avec leur rayon X...ou tout simplement des êtres qui ont tous les pouvoirs de gestion parce qu'en tant que immortels, ils peuvent attendre 20 à 50 ans pour avoir le poste qu'ils désirent...Imaginez tous ça et vous avez, ma foi, l'univers du tome 4 du cas Jack Spark, un monde où les injustices et les inégalités sont à la veille de déclencher une révolution!

 

Alors que nous découvrons ce monde avec l'inspecteur Caleb Robespierre à travers son enquête sur une série de meurtre de fées particulièrement haineux, se profile aussi une insurrection qui va conduire Tiago,le fils de l'inspecteur  à  faire des découvertes et grandir bien plus vite  qu'il ne l'aurait pensé!  C'est donc un roman fantastique à la limite de la sicence-fiction et de l'utopie que livre Victor Dixen. C'est bien la première fois que se mêle un univers de science-fiction et des fées dans mes lectures. J'ai donc apprécié de voir comment l'auteur a réussi à mettre en place ce mélange de race. Ce que j'ai aimé à travers ça, c'est d'y avoir inclus des problématiques actuelles...sur endettement, pauvreté, marginalisation, rationalisation économique de la société, clivage pauvre/riche extrême...et ce système de ponction du flux humain qui m'a quasi paru comme une métaphore vampirique qui pourrait être appliqué à notre réalité : emploi aliénant où nous passons la majorité de notre temps et qui nous prend notre force vitale, endettement encouragé par la société auprès des plus jeunes...!  Ce sont pour moi les bons points de ce roman qui m'a permis de m'évader mais aussi de faire une réflexion sur des thématiques actuelles.

 

Les personnages sont assez bien construits.  J'ai apprécié les références à des personnages connus de l'univers littéraire fées: Charles Perrault dans les noms de rues, fée Carabosse ou encore au niveau historique..avec le traité de Paris qui sonne comme un des traités d'après guerre du xx ème siècle! Je dis assez  bien pour les personnages parce qu'ils m'ont semblé par moments être caricaturés: le flic qui ne vit que par son boulot/l'homme qui se tue au travail; l'adolescent qui se rebelle/le fils qui cherche l'amour et un sens à sa vie; la mère carriériste/ la femme qui trahit sa race pour les fées...les méchants qui doivent absolument faire un résumé de leur plan machiavélique, et Le sauveur du monde qui apparaît tel un Deus Ex-machina et qui  en deux mouvements résout tout alors que les pauvres humains souffraient depuis des lustres. je me suis bien attaché quand même à Caleb, à pugnacité, son espoir...et Tiago pour sa spontanéité .

 

j'ai passé globalement un bon moment avec ce roman qui se lit assez vite et je dis un bravo à l'ingéniosité de l'auteur pour ce beau mélange de genre. C'est aussi un plus , que ce roman se  lise bien sans avoir lu les tomes 1-3 !

 

Lu dans le cadre de Masse critique avec Babelio et Jean-Claude Gawsewitch

. Livres contre critiques

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog