Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2012-03-21T07:15:00+01:00

la fille du professeur- Joann Sfarr

Publié par Yo

Edition Dupuis

60 pages

 

Ma référence:

 

J'ai choisi cet album dans la foulée avec le Chat du rabbin dont on m'avait parlé très positivement par ma bibliothécaire au travail ( oui,  j'ai la chance d'avoir une bibliothèque bien fourni sur mon lieu de travail, ne soyez pas jaloux :p...c'est mauvais pour le teint!). Puis j'avais lu ici et là des commentaires encore plus positifs sur Joann Sfarr.

 

Ce que vous pouvez lire en quatrième de couverture:

 

Trente siècles les séparent... et pourtant ils s'aiment!

Mon avis:

 

Un album que j'ai fini de lire hier...sans réel plaisir! je suis contente de l'avoir fini celui là au moins. Contrairement au Chat du rabbin, le graphisme est plus sympa ici. Je ne dirais pas que j'ai détesté le lire mais j'avouerais que je tournais pages après pages sans conviction. L'histoire est simple : ils s,aiment mais tout les séparent. Mais franchement, entre nous, quels parents seraient ravis de voir leur fille s'amouracher d'un homme de plus de trente siècles, dont on ne voit pas la face, qui ne mange pas et qui de surcroît a des problèmes irrésolus avec son paternel à propos de son ancienne défunte femme. Le bagage est lourd, n'est ce pas ! Ceci sans compter qu'à cause de lui, la jeune fille commet par inadvertance un crime puni de la peine capitale! il y a de quoi ne pas être content.

Outre l'improbabilité de cette histoire d'amour (il y a parfois des barrières qu'il ne faut pas franchir surtout quand il s'agit de la vie et la mort) qui ne m'a pas ému. je trouve Imhotep, brouillon, naïf, gamin! je comprends à la limite son père même s'il exagère en balançant la reine d'Angleterre dans la tamise.

pendant quelques minutes, j'ai cru pouvoir enfin entrer dans le récit, apprécier l'album quand on réalise que l'attirance du pharaon pour la jeune fille vient du fait qu'elle ressemble à son ancien amour... et "plouf...c'est tombé !": Même ce procédé(déjà vu) n'a pas marché!

Une histoire surréaliste à laquelle je n'ai pas adhéré, manifestement. j'accorde toute de même un bon point au couleurs utilisé par Sfarr, le dessin des personnages qui sont mieux que ceux du Chat du rabbin ( pour moi, on s'entend). j'aime la douceur des traits, la minceur des personnages, le jeu de focus ( floue/pas floue) de certaines planches au niveau des personnages encore. Je pense que je pourrai le reprendre juste pour contempler les planches.

je me suis interrogée sur mon appréciation de l'album: pourquoi ai-je trouvé ridicule qu'une momie et une jeune fille soit amoureux alors que j'adhère totalement quand il s'agit de vampires. ils sont tout aussi morts et à bien y regarder les récits sont parfois aussi ridicule au niveau de la trame que celui-là ! Je réalise  alors que ma lecture du Chat du rabbin m'a teinté! Il faut admettre que Sfarr arrive à faire ressortir à travers son histoire caricaturée une certaine vision critique. Bien que je maintienne mon avis négatif, je modère mes propos en soulignant que ma vision est assez biaisée et que c'est un auteur qui mérite que l'on se fasse sa propres opinions et que je recommanderais !

A découvrir donc !

je vais d'ailleurs chercher d'autres critiques de cet album pour voir d'autres points de vue.!

Voir les commentaires

commentaires

Kikine 22/03/2012 23:17

J'avais adoré les images mais pas du tout accroché à l'histoire

Yo 25/03/2012 03:57



Je pense que j'ai vraiment fait le tour avec Sfarr...on m'a conseillé de lire son petit prince...alors je pense que cela sera ma dernière tentative! :)



Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog