Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2012-05-02T11:25:00+02:00

La cinquième femme -Henning Mankell

Publié par Yo
 
  • Poche: 592 pages
  • Editeur : Seuil (3 mai 2001)
  • Collection : Points policier
 
Ma référence:
Juste avant les fête de Noël, nous parlions de romans, bibliothèque, sorties littéraires, un midi au travail. Une fois établies nos habitudes de consommatrices,  une de mes collègues m'a dit du bien d'Henning Mankell, de son style et des romans policiers d'auteurs nordiques. C'est ainsi qu'on évoqua Indridason, Larsson ..etc. Et qu'elle me prêta cet exemplaire des enquêtes policières de Kurt Wallander. Quatre mois après, j'ai enfin pu lire ce roman incité par le challenge littératures nordiques organisé par Myiuki22, ici,  auquel je suis inscrite sur Livraddict, là. Je le dis souvent mais je le répète: les challenges sont excellents pour aller débusquer des livres qui se planquent dans nos PAL et que nous avons oublié!
Ce que vous lire en quatrième de couverture:
Septembre 1994, l'inspecteur Wallander rentre de vacances et espère un automne calme. Mais il lui faut bientôt éclaircir une série de meurtres à donner froid dans le dos aux policiers les plus endurcis. Un vieil ornithologue a été retrouvé empalé dans un fossé, un autre, passionné d'orchidées, ligoté à un arbre et étranglé, le dernier, chercheur à l'Université, noyé au fond d'un lac. Pourquoi tant de férocité à l'égard de citoyens apparemment paisibles ? Et pourquoi ces mises en scène sadiques ? Parce que - selon U devise de Wallander - les êtres sont rarement ce que l'on croit qu'ils sont. Et si le crime était la vengeance d'une autre victime contre ses bourreaux ? Dans ce cas, l'inspecteur Wallander n'a plus qu'à se hâter pour empêcher un nouveau meurtre tout aussi barbare.
Mon avis :
 
Un début de lecture assez lent mais qui est, je vous rassure, dû à la foultitude de tâches/activités que je fais et non pas au roman. Effectivement, une fois que je me suis posée, je dirais que j'ai eu du mal à reposer le livre. Une confession: j'ai vécu un moment tendu (aux derniers chapitres) qui a nécessité que je me stationne quelques minutes pour finir tranquillement mon livre. L'enquête touchait à sa fin ,j'étais à bout de souffle, à bout de nerf, j'avais vécu en quelque jours, plusieurs mois de recherches criminelles. Bref, je devais en finir coûte que coûte. Du jamais vu!
     
Alors ce n'est pas un scoop maintenant de vous dire que c'est un coup de coeur! l
L'intrigue de ce roman est bien ficelée. Sombre, machiavélique, surréalliste, poétique, dure, triste, révoltante, les qualificatifs me manquent. Parce qu'il aborde une problématique sociale difficile (je ne veux pas trop en dire pour ceux qui voudrait le lire) et qu'il questionne sur le vécu des victimes, la violence quotidienne, Henning Mankell élève son roman au delà de sa catégorie. C'est un regard critique sur la société suédoise et disons le, tout simplement, sur nos sociétés aussi. Ce regard met en avant la perte de repères actuelle,  les changements qu'on intègre si difficilement, les relations intergénérationnels,  les rapports hommes/femmes ou du moins la perception des hommes/des femmes dans la société. Tous ces points, participant à l'écriture d'une enquête policière très humaine,  si touchante, avec une psychologie nuancée, riche.
 A travers les paysages de la Scanie,  la dureté du climat, nous rencontrons Kurt Wallander. C'est un policier qui mène son enquête à travers ses intuitions qu'il a bien souvent du mal à exprimer à ses collègues, à mettre des mots sur ses pensées/reflexions. Bien qu'il soit happé par son travail, il reste préoccupé par sa vie personnelle, son père, sa fille, ses amours incertains et ses émotions. J'ai aimé la description de Wallander, son style. Il semble très respecté par ses collègues et supérieurs et surtout il est sensible. C'est cette sensibilité qu'il apporte dans son enquête. Il y a eu quelques réflexions de sa part qui m'ont parfois choquée pour finalement me faire réaliser à quelle point j'étais loin de la culture/société nordique /suédoise (en terme de connaissance ;)). Les autres personnages ont leurs places dans l'univers de Wallander et j'ai apprécié que malgré qu'il ait le profil du héros solitaire (et qu'il soit le narrateur) les personnes qui gravitent autour de lui n'en sont pas moins importantes et bien décrites.
 L'action débute assez vite et l'alternance entre la narration faite par Wallander et celle faite par le criminel crée une tension et nous plonge dans un engrenage dont  nous ne voulons pas qu'il se poursuive tout en souhaitant en voir plus! Les meurtres sont cruels, violents, sanglants, rien ne  nous est épargnés! 
 
Un bon roman que je conseille et un auteur que je vais continuer à découvrir.
Lu dans le cadre du challenge Littératures nordiques
    http://img140.imageshack.us/img140/7111/9782264050694lechevalso.jpg
  
  
  
  
  
Bonus: le plus amusant, c,est que cette fin de semaine, je suis tombée par hasard sur Netflix, sur .....Wallander.. et oui ! une mini série comme la BBC sait si bien les faire ( ils réalisent aussi Sherlock :)) sur les roman de Henning Mankell et les aventures de Kurt Wallander joué par Kenneth Branagh! Du coup j,aime encore plus le personnage parce que je l'imagine avec la tête de kenneth mal rasé, barbu à souhait, si mâle !
 

 
 
 
 
 

Voir les commentaires

commentaires

Ben 15/12/2012 09:49

A lire aussi Tea Bag, Les Chaussures Italiennes et Le Cerveau de Kennedy qui ne sont pas des policiers mais qui sont tout aussi intéressants (surtout Tea Bag) :-)

dasola 14/12/2012 17:46

Bonsoir, c'est le premier Mankell que j'ai lu et je l'ai trouvé exceptionnel. Depuis j'ai lu tous les autres sauf L'homme inquiet qui m'attend encore dans ma PAL. Kenneth Branagh dans le rôle de
Wallander est très bien. Les épisodes sont tous de qualité. Bonne fin d'après-midi.

Myiuki 02/05/2012 21:07

Moi qui avais déjà prévu de le lire, ton avis me donne envie de me jeter dessus sans plus attendre !!! Ils ont intérêt à l'avoir dispo à la médiathèque vendredi ou je fais un massacre (lol). Merci
pour cette belle chronique et à bientôt ;)

Yo 03/05/2012 02:54



oh que oui! Il faut vite aller le chercher :) je déplore mon manque de temps pour lire plus de cet auteur en ce moment :)



Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog