Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2012-06-05T19:29:00+02:00

L'année du lièvre, vol. 1 : Au revoir Phnom Penh- Tian

Publié par Yo

 


 



Genre : Historique, Société

Éditeur : Gallimard
Collection : Bayou
Date de parution : 07 / 04 / 2011
128 pages

 

Référence:

C'est sur le site de la Fnac que je suis tombée sur cet album. Le graphisme m' a plu alors je l'ai noté dans ma petite liste.

 

Résusmé de l'éditeur

 

Phnom Penh, avril 1975. Les Khmers rouges ont pris la capitale et le pouvoir. Comme tous les habitants de la ville, Lina – sur le point d'accoucher – et sa famille sont dirigées hors de Phnom Penh. Subitement démunis, ils avancent dans la campagne cambodgienne, survivent dans la confusion, et entrevoient peu à peu ce que veut dire cette révolution. S'ils comprennent que leur vie ne sera plus jamais la même, ils sont encore loin d'imaginer la tragédie de leur pays tout entier...

Le récit authentique des années Khmers rouges.
Tian raconte l'histoire de sa famille et donne à voir la vie des Cambodgiens pendant la dictature. Un traitement sensible et juste, une narration à hauteur d'homme.

Mon avis:

Il y a de ces lectures qui vous touchent par leur sensibilité. Des lectures qui vous content des faits terribles simplement sans fard ni fanfare. Ces Lectures nous disent: " voilà comment cela s'est déroulée, comment cela a été dur, effrayant, déroutant, impossible" . L'année du lièvre est de ces lectures. Alors que les Khmers rouges ont pris la capitale Phnom Penh, tous les habitants doivent quitter. Ils apprendront plus tard que seuls les personnes choisis par les Khmers pourront regagnés la capitale. Des barrages sont dressés sur les routes, ce qui rend encore plus difficile le départ de la ville. Lina, une jeune femme , de milieu aisé, est enceinte. Son mari, un médecin, va l'accoucher dans leur fuite et le bébé grandira plusieurs mois sur les routes. il aura de la chance de survivre. Une chance qui leur permettra d'éviter d'être séparé, de recevoir de l'aide en cours de route et surtout de pouvoir échanger les biens qu'ils ont pu emporter contre de la nourriture. A travers cette famille, c'est le destin d'un pays que Tian nous fait découvrir. Le quotidien d'un renversement politique, l'économie parallèle qui se met en place qui change la valeur monétaire des biens. j'ai apprécié que Tian prenne la peine d'expliquer l'organisation, le système de troc : les denrées alimentaire deviennent les plus important suivi par les objets pour se défendre ( armes) . je n'ai pas senti un personnage se démarquait même si j'ai trouvé le mari de Lina très débrouillard, il reste que seul, il ne serait pas arrivé à s'en sortir lui et sa famille. l'entraide est importante, vitale même. C'est un point que j'ai aussi aimé . Enfin, j'ai trouvé intéressant d,avoir eu un lecture riche en apprentissage sur l'histoire d'u pays que je connais très peu. Je continuerais avec les volumes suivant de cette série qui s'annonce plus que prometteuse. qui vient rejoindre des lectures d'albums peu commun que j'ai faite ces derniers temps tel que Maus, Les Chroniques de Jerusalem, Les chroniques Birmanes, Le journal de mon père et un Zoo en hiver que je chroniquerais très prochainement ...

Voir les commentaires

commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog