Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2010-05-13T01:59:00+02:00

Contes de Noël - Charles Dickens

Publié par Yo

DSC03340

Édition Hachette, 1920

82 pages

 

Préambule:

 

J'ai trouvé mon édition particulière (et vieille) alors il m' a semblé plus sympathique de la prendre en photo...C'est un emprunt à la bibliothèque sur mon lieu de travail. Pour tout avouer, mon expérience  de lecture est bien des fois influencé par le format, la qualité de l'édition et parfois l'état du livre qui témoigne de sa vie. Ainsi avant de passer à l'heure du code barre, j'appréciai de voir les traces des autres lecteurs à travers les dates d'emprunt. Mon imagination alors me contait toute sorte d'histoire sur ceux qui me précédaient. Je me sentais pareil qu'eux, j'imaginais des points communs. Un partage anonyme d'expériences...Toujours est-il que pour ce livre je trouvai très drôle de voir que la dernière personne qui l'avait emprunté, l'avait fait en janvier 1969, comme on peut le voir ci-dessous. j'ai vérifié, il n'y a jamais eu d'autres exemplaires de cet oeuvre de Dickens. Quelle conclusion en tirer?:-) En tout cas, Moi, mon histoire là-dessus, je l'ai déjà imaginé et vous ? :-) 

 

DSC03342DSC03343

 

Ma référence:

 

C'est dans le cadre du The Dark side Challenge... et pour une première lecture de Dickens, que j'ai choisi ce livre. Et bien entendu, il tombe bien pour mon challenge" English Classics" et le challengeABC2010.

 

Ce que vous auriez pu lire en quatrième de couverture:

 

A la veille de Noël, Scrooge, un commerçant bien riche, reçoit la visite  du fantôme de son ancien  associé, décédé, Jacob Marley qui lui conseille de faire attention à son comportement. Il le prévient qu'il sera visité par trois fantômes. Ils se révèlent être les Esprits des Noëls, présents, passés et futurs.

 

Mon avis

 

Que c'est sympathique! j'ai retrouvé l'ambiance de la version cinématographique que j'avais vu. Malgré un ton moralisateur qui sied sans doute pour l'époque, Dickens en personnifiant l'avarice (de manière assez caricatural), péché capital, avec  Scrooge permet au lecteur, dans un élan cathartique, de s'en libérer ou de s'en prémunir. Les Esprits de Noël qui accompagnent Scrooge sont excellents dans leurs rôles. Ils lui font visiter des scènes vécues ou présentes, à venir et Scrooge réalise, par lui même, particulièrement avec l'Esprit du futur! Et cette citation de Rousseau résume assez bien, l'esprit sermon de ce conte: Ne faites donc pas comme l'avare, qui perd beaucoup pour ne vouloir rien perdre.

 

J'ai aimé par ailleurs de l'écriture simple, directe de Dickens. La description des scènes est très visuelle, comme des tableaux dont le choix de couleurs participe à créer l'ambiance. Les fantômes ici, s' ils sont effrayants ( sans tomber dans une vision digne des contes de la Crypte ;-) , l'effet est atténué par l'annonce faite au départ qui prévient de leur arrivée. Comme le personnage , on s'y attends. je dirais que pour moi cette annonce a eu deux fonctions ...celle d'accélérer le récit et aussi de renforcer le message des Esprits.  Ainsi pas de perte de temps à se demander "si oui non ceci est bien réel et si c' est mon ancien associé qui prévient, je peux donc être en confiance. "

 

 Une introduction reussie à l'oeuvre de Charles Dickens que je poursuivrai certainement!

 

 The dark side Challenge 1/12

 

lune2

 Challenge" English Classics" 2/2

 

EnglishClassicsMaxi-copie-1 

 

ChallengeABC2010 1/26 

 

46059100 p

 

Voir les commentaires

commentaires

Ben 27/12/2010 09:37


Puisque c'est l'heure de la promo, je vous invite à écouter "l'oreillette à Lulu" sur Alternantes.fm émission de contes animée par Eliane, une amie, et plus particulièrement l'émission n°123 à
laquelle je participe : http://oreillettealulu.typepad.com/blog/2010/11/emission-n-123-bénédycte.html qui concerne des Fables de La Fontaine ...
Bonnes Fêtes !!


fermaton.over-blog.com (Clovis Simard,phD) 20/12/2010 22:06


Bonjour,

Vous êtes invité a visiter mon blog (fermaton.over-blog.com)

Voir la page:ÉNIGME DU PÈRE NOËL:

A l'heure où tout est calme, même les souris.

etc.............................................................

Cordialement

Clovis simard


fermaton.over-blog.com (Clovis Simard,phD) 22/11/2010 22:06


Bonjour,

Vous êtes invité a visiter mon blog (fermaton.over-blog.com)

Voir la page:ÉNIGME DU PÈRE NOËL:



A l'heure où tout est calme, même les souris.

On avait pendu nos bas devant la cheminée,
Pour que le Père Noël les trouve dès son arrivée.

Blottis bien au chaud dans leurs petits lits,
Les enfants sages s'étaient déjà endormis.

Maman et moi, dans nos chemises de nuit,
Venions à peine de souffler la bougie,

Quand au dehors, un bruit de clochettes,
Me fit sortir d'un coup de sous ma couette.

Filant comme une flèche vers la fenêtre,
Je scrutais tout là haut le ciel étoilé.

Au dessus de la neige, la lune étincelante,
Illuminait la nuit comme si c'était le jour.

Je n'en crus pas mes yeux quand apparut au loin,
Un traîneau et huit rennes pas plus gros que le poing,

Dirigés par un petit personnage enjoué :
C'était le Père Noël je le savais.


Kikine 13/05/2010 17:39


J'ai adoré "Oliver Twist" et "David Copperfield" et je me suis dit que je lirai un jour ce livre... et bien d'Autres en fait car j'ai vraiment beaucoup aimé Dickens en fait et son écriture
fluide.
(Magnifique livre que tu as eu entre les mains !!!. Moi aussi quand j'empruntais des livres qui avaient un fiche avec la date d'emprunt et de retour, j'imaginais ces personnes qui avaient tenu le
livre avant moi et me demandais ce qu'elles en avaient pensé !)


Pickwick 13/05/2010 11:50


Je n'ai encore jamais lu Dickens, et les Grandes espérances sont dans ma PAL... ton billet me donne envie quand tu parles de son style et de sa façon d'écrire !


Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog